se connecter au Chat IRC  

L'ARENE
CLASSEMENT
RESUMES
HISTORIQUE

LE JEU
ACCUEIL
LES NEWS
F.A.Q.
INSCRIPTION
LES REGLES
LES ARMES
LES ARMURES
CHAT
CHRONIQUES
TELECHARGEMENTS
LIENS
LE FORUM
RECHERCHER

GREETINGS
L'EQUIPE
SOUTENIR
GOODIES



jeux en ligne







Informations légales
identifiant: pass: connection
persistante:
La Recrue
par Urk le 2006-11-30
L'arène de Kalabam résonnait des acclamations du peuple qui réclamait son dû hebdomadaire. Tout le monde n'était pas encore installé et il restait quelques minutes avant le début des combats qui commençaient, comme le voulait la coutume, par les combats contre la Horde des futurs affranchis les plus courageux. Un petit groupe se frayait un chemin pour pouvoir s'installer avant d'admirer le spectacle.

"… d'imaginer pouvoir découvrir de si chaotiques contrées inconnues à mon âge !"

Kraïvsztynia pris Urk par le bras pour le guider vers les loges réservées aux équipes de l'arène.

"Venez, c'est par là. Vous verrez c'est beaucoup plus confortable que Tremiel."

"Et aussi beaucoup plus grand ! Je n'avais jamais pris la peine de venir voir quelques combats ici, je le regrette aujourd'hui. Je comprends pourquoi le prestige de cette arène traverse toute l'île et même bien plus. Figurez vous que …"

"voilà c'est ici. Installez vous ici, je vais prendre la place du fond. Votre invitée peut se mettre à ma place si elle le souhaite."

"… Où en étais-je ? Ha ! oui ! je regrette de n'avoir pu assister au combat pour le titre de J.J., Quel honneur pour vous de remporter ce titre pour l'équipe. Et le voilà affranchi aujourd'hui, vous poursuivez ma mission, je suis fier …"

"… Techniquement je vous rappelle qu'il n'est pas encore affranchi. Il a beaucoup progressé comme vous avez pu le voir à l'entraînement, mais contre des guerriers offensifs et rapides, il n'a que peu de chance"

"Mais vous ne voulez pas d'un affranchi n'ayant pas combattu la Horde n'est-ce pas ? que deviendrait notre réputation. Le style de J.J. n'est pas le plus facile à gérer et j'apprécie à leur juste valeur les efforts que vous avez fournis pour le mener jusque là. Un guerrier pourtant si exceptionnel, je ne comprends pas ce ratio …"

"Votre amie ne parle pas beaucoup …"

"Elle a traversé une période quelque peu … troublée. Il lui faudra du temps pour se remettre. Et d'ailleurs je ne pense pas qu'elle parle votre langue."

Urk échangea avec sa timide voisine quelques mots incompréhensibles. Celle-ci lui fit un signe de la tête comme pour confirmer ce qu'elle venait de lui dire. Kraïvsztynia ignorait qu'Urk parla d'autres langues.

"Elle garde des combats un goût amer et ne comprend pas qu'une foule puisse s'en réjouir. Je vous parlais de J.J., mais à part Grégoire qui semble progresser au-delà de toute espérance, l'équipe n'est pas florissante. J'admets que vous redémarriez de zéro … rhaaa mais je suis dur avec vous, vous avez fait du bon travail. Et puis il y a Vladimir !"

"Grégoire est ma plus belle réussite, j'en conviens. Pour le reste, il n'y a que Charme Elfique qui me pose toujours problème."

"De ce que j'ai vu à l'entraînement, elle ne sera plus un problème après ce tour."

Soudain, le silence envahit l'arène.

"… le talentueux Freiki se p…"

"c'est toujours mieux de ne pas combattre en premier" marmonna Urk

Le combat dura six minutes et toute la troupe nordique regarda avec attention. Au moment où tout était perdu pour Freiki, la voisine d'Urk sembla pétrifiée, ne pouvant détourner ses yeux de l'exécution en cours.
Le corps du vaincu fut emmené et ce fut au tour de J.J.

"… son adversaire de la Horde sera … LINUSK LE GNOU !!"

La foule vrombit à l'annonce de ce nom. Kraïvsztynia se renfrogna, évitant le regard de son maître. Sans bouger la tête, celui-ci lui lança :

" … un espadon … je le vois à sa manière de tenir son épée courte, de plus, il est presque nu. Ce sera l'occasion de jauger les capacités de riposte de J.J."

Le combat ne dura guère plus d'une minute et l'exécution fut d'une sauvagerie rare. J.J. n'avait pas eu l'ombre d'une chance. Au moment où les arbitres autorisèrent les soigneurs à venir enlever le corps, assise à la gauche d'Urk, l'inconnue restait pétrifiée. Ses yeux plantés dans la scène qu'elle était en train de vivre. Ses yeux s'embuèrent, mais non de larmes … et son regard rouge sang vint se plonger dans celui de Kraïvsztynia. Cette dernière dû détourner le visage sous l'intensité vibrante de cette haine sous-jacente.

Urk pinça ses lèvres et fronça les sourcils. Il posa la main sur celle de celle qu'il n'avait pas encore présenté. Elle sembla apaisée en partie mais ne détourna pas son regard de l'entraîneuse. Urk regarda le responsable des combats d'un air penseur. Ce dernier semblait regarder dans sa direction. Urk enchaîna comme si de rien était.

"Je vous présente la remplaçante de J.J."


… à suivre


COMMENTAIRE
barle 30/11/2006 à 13:51
Gondoles et lances pour J.J. :(



Foxyle 30/11/2006 à 21:35
Encore peine par la mort de Freiki, l'entraineur des Chevaliers d'Asgard se forca pour assiter au combat de J.J. contre Linusk.

Ces Chevaliers n'avaient jamais eu l'occasion de le rencontrer sur le sable mais il savait apprecier a sa juste valeur un combattant de l'ecole de combat du Jaguar.

Malheureusement pour les Great Nordics, J.J. mit encore moins que temps que Freiki a rendre l'ame face au combattant de la Horde.

"Allez viens Kraïvsztynia, allons boire jusqu'a plus soif et oublions cette triste soiree. Esperons que nos prochains affranchis connaitront une autre fin."