se connecter au Chat IRC  

L'ARENE
CLASSEMENT
RESUMES
HISTORIQUE

LE JEU
ACCUEIL
LES NEWS
F.A.Q.
INSCRIPTION
LES REGLES
LES ARMES
LES ARMURES
CHAT
CHRONIQUES
TELECHARGEMENTS
LIENS
LE FORUM
RECHERCHER

GREETINGS
L'EQUIPE
SOUTENIR
GOODIES



jeux en ligne







Informations légales
identifiant: pass: connection
persistante:
Election de Miss Kalabam: Premier tour!!!!
par Le Troubadour Noir le 2006-04-06
Election pour la finale de Miss Kalabam !

Alors que les ravissantes candidates commençaient à se préparer, qui piaillant, qui ricanant nerveusement, un commando de fées menées par morticcia faisait irruption sur la scène :
– Que voioioioiss-jeee ? ? ? ? On fait un concours de beauté et on ne convoque pas mes fééééééessss ? ? ? ? Mais c’est pas cool du tout, çaaaaaa, mon petit Morfondus ! ! ! !
Le couteau qu’elle me passait langoureusement sous la gorge n’était pas cool du tout, et j’acceptais de bonne grâce ses trois fées, lui certifiant qu’elles étaient prévues. Les « belles » partirent se préparer en piaillant et le concours fut reporté de quelques heures.

Enfin, devant les spectateurs ravis, la succession de petites merveilles commença.
Wanda Loubrica s’élança la première : sa silhouette de rêve fit se lever des mâles éructant, guelant à qui mieux mieux ; ses œillades firent sensation, mais la petite torsion de la cheville en sortant fut remarquée par les jurés incisfs.
Porte la suivit de près : une allure des plus gracieuses, un regard conquérant, mais qui ne pouvait cacher ses côtes un peu apparentes et so absence de bassin… Des rires retentirent aussitôt : Chasseur ne savait absolument pas marcher sur ses talons hauts ! Et si son sourire fut qualifié de « très mignon » par certains spectateurs, sa silhouette, disons, massive, fut la source de quolibets variés et cruels.
Arrivèrent les deux représentantes de la Maison du Peuple, se tenant par l’épaule, Aurore Nocturne et Abigael Parabellum ; la foule se tut aussitôt : deux visages d’ange qui faisaient oublier une certaine hésitation dans la démarche… Elles avancèrent de conserve et tournèrent langoureusement devant la foule, qui, il faut le dire, admira tout particulièrement les formes d’Aurore, des seins biens ronds, des cuisses parfaitement galbées ; à côté, la charmante Abigael faisait un peu lourde.
Vint alors Eric Sohn, décédée le soir même malheureusement (pour le concours), qui fit braire de joie les représentants du Medef déjà rougeauds, et déclencha les huées de la Maison du peuple ; mais il fallait admettre un délicieux équilibre, une silhouette bien en formes, un regard vif et langoureux, une démarche agréable.
Au son d’une musique innommable, arrivèrent les représentantes de la Star’ac, Mélanie, Illy, Nolwenn et Jennifer ; 4 beautés, même si le côté un peu quelconque malgré une silhouette attirante de Nolwenn fut souligné; mais ce fut un concert de louanges sur le visage d’Illy et Mélanie, ainsi que sur la silhouette de cette dernière et de Jennifer.
Grâce à Horny, un peu de décontraction fut possible dans ce concours qui commençait à devenir tendu : Kardis entrait en scène ! Tout le monde se mit à danser en hurlant « Nous avons faim, Nous avons faim », certains parlant même déjà de s’en faire un sandwich. Mais deux personnes du jury, émues par ce lynchage collectif, louèrent la beauté de ses traits, malgré les hoquets de rire qui provoquaint parfois de légers tressautements dans leur voix. Horny ne se démonta pas (on sait qu’il ne se démonte jamais !) et introduit La Bête, qui provoqua des sifflements admiratifs par la volupté de sa démarche.
Enfin, les trois fées qui avaient tellement retardé le concours, s’avancèrent : Barbamate entraîna quelques murmures indignés, la foule devenant plus exigeante au fur et à mesure du défilé et la fatigue venant. Fée Tarde fut mieux acueillie, avec son visage d’ange et son port de reine, mais on la jugea un peu lourde ; Féé Rat Rit fut acclamée pour son magnétisme et peut-être ses hanches, même si on sentait qu’elle avait un peu bu avant de venir.
Sous les acclamations, le jury se retira ; entre temps, les combats eurent lieu.

Une heure trente plus tard, Morfondus revint, avec Charmeuse à son bras qui, très émue, vint proclamer les résultats :
– Cette élection est dédiée à Eric Sohn, que l’on avait classée cinquième ! Et puisque les deux candidates qui suivaient n’ont pu être départagées par le jury, nous aurons donc six finalistes !
La foule fit un triomphe à ces paroles, même s’il ne restait pas un seul être assez lucide pour les comprendre. Horny regardait Kardis avec un sourire béat et lui chuchotait « tu vas être qualifiée, c’est sûr ! », Guinness se demandait ce que Charmeuse voulait dire au sujet d’Eric Sohn, et d’ailleurs, qui était Eric Sohn, Savah se foutait d’Aurore, tout à l’organisation de son pique nique naturiste, Simulacre faisait semblant d’avoir les yeux ouverts, la feinte dont il est très fier mais que tout le monde connaît, Nikos se demandait pourquoi il ne présentait pas ce Prime, et Morticcia clamait partout : « Kikouuuu toiiii, tu veuxxx voioir mes fééééées ? » avant de s’écrouler sur son interlocuteur.
– Sont donc qualifiées pour la finale de Kalabam :
Wanda Loubrica ! Oueeehhhhhhh ! ! ! !
Aurore Nocturne ! Oueeehhhhhh ! !
Mélanie ! Oueeeehhh ! !
Illy ! Oueeehh !
Jennifer ! ueehh (L’attaque de Nikos eut lieu à ce moment-là.)
Fée Rat Rit ! oue !
Et tout le monde partit se saouler, comprenant la vanité du monde, tandis que les six candidates tentaient d’échapper à la braguette furieuse d’Horny, vigoureusement protégées par leurs entraineurs.


COMMENTAIRE
barle 07/04/2006 à 10:49
Elle est venue avec son cercueil sous le bras Eric Sohn? :P



hornyle 07/04/2006 à 14:39
Excellentissime ce concours !!
RAAHHHHH LAISSEZ-LES MOIIIIII !!!

oui, même toi, la moche !

Vivement la suite...